Latest News


CJEU: Advocate General Opinion on the relocation of applicants of international protection to Poland, Hungary, Czechia

Date: 
Thursday, October 31, 2019

On 31 October 2019, Advocate General Sharpston delivered an opinion on the action brought by the Commission against Poland (Case C-715/17), Hungary (case C-718/17) and Czech Republic (Case C-719/17) concerning the failure to comply with the Relocation Decisions (Decision 

Greece: Athens Administrative Court rules on the evidentiary requirements to establish family relationships

Date: 
Friday, September 13, 2019

On 13 September 2019, the Athens Administrative Court delivered its judgment on the evidentiary requirements for family relationships in the context of an application for a residence document on humanitarian grounds.

RS (Sri Lanka) v Secretary of State: Reasonable likelihood that escaped detainee faces risk in the event of return

Date: 
Monday, October 28, 2019

On 28 October 2019, the Court of Appeal published its ruling on RS (Sri Lanka) EWCA Civ 1796 concerning the refusal to grant international protection status to a Sri Lankan national who had escaped detention.  

Latest Cases


Pays dans lequel la décision est prise: France , Pays d’origine du demandeur: Congo (Republic of) , Mots clés: Pays d'origine, Peines ou traitements inhumains ou dégradants, Protection subsidiaire, Retour, Risque réel, Statut de réfugié , Date de la décision: 03-10-2018

Le Conseil d’État juge en l’espèce que la Cour nationale du droit d’asile (CNDA) a commis une erreur de droit en refusant d’accorder à tout le moins la protection subsidiaire au requérant suite à une nouvelle demande de réexamen de sa situation, en dépit d’une condamnation par la Cour Européenne des Droits de l’Homme (CrEDH) pour violation de l’article 3 de la Convention Européenne des Droits de l’Homme (CEDH). 

Pays dans lequel la décision est prise: France , Pays d’origine du demandeur: France , Mots clés: Accès effectif aux procédures, Délai, Garanties procédurales, Recours effectif, Retour , Date de la décision: 19-10-2018
Le Conseil constitutionnel se prononce en l’espèce sur la constitutionnalité du délai de 48h dont dispose un étranger pour former un recours contre un arrêté préfectoral de reconduite à la frontière. Ce délai est prévu au dernier alinéa de l’article L. 533-1 du code de l’entrée et du séjour des étrangers et du droit d’asile (CESEDA) et à l’article L. 776-1 du code de justice administrative, par renvoi au paragraphe II de l’article L. 512-1 du CESEDA. Le Conseil décide ici que ce délai est conforme à la Constitution en ce qu’il ne méconnait pas le droit à un recours juridictionnel effectif.

Pays dans lequel la décision est prise: France , Pays d’origine du demandeur: Somalia , Mots clés: Garanties procédurales, Obligation de motiver, Protection subsidiaire, Refoulement indirect, Responsabilité de l'examen de la demande, Situation personnelle du demandeur, Transfert Dublin , Date de la décision: 24-09-2018

Arrêtés préfectoraux décidant le transfert du demandeur d’asile en Allemagne, où sa demande a déjà été rejetée avec une obligation de quitter le territoire. Le règlement de Dublin n’empêche pas la France d’être compétente pour l’examen de sa demande d’asile. Toute décision doit être motivée et traduite dans une langue compréhensible pour le requérant.

About EDAL


The European Database of Asylum Law (EDAL) is an online database managed by the European Council on Refugees and Exiles (ECRE) and a compilation of summaries of refugee and asylum case law from the courts of 22 European states, the Court of Justice of the European Union (CJEU) and the European Court of Human Rights (ECtHR). The summaries are published in English and in the relevant state’s national language.

For more information please see here.

If you are interested in contributing an article on a relevant subject to the EDAL blog or would like to inform us about an important national judgment, please kindly send an email to Stavros Papageorgopoulos (spapageorgopoulos@ecre.org).